Aller au contenu
La brocante
Extrait du réglement

Les emplacements réservés sont attribués sur présentation des documents numérotés.
Les personnes n’ayant pas réservés doivent se présenter au placeur afin de s’inscrire dans une file
d’attente éventuelle.

Rappel :
Les boissons et la nourriture sont réservées aux différents comités et commerçants du
village.

Les emplacements réservés et non occupés à 7h30 sont redistribués par le comité organisateur.
Le paiement des emplacements se fera soit à l’entrée de la Brocante soit aux préposés qui se
présenteront sur place (avec le petit verre de saint Martin).
Les voitures et camionnettes des exposants doivent être garées soit sur l’emplacement réservé soit en
dehors du site de la brocante (tout contrevenant risque de devoir récupérer son véhicule à la fourrière).

En fin de brocante,
Les exposants sont tenus de reprendre leurs déchets (arrêté communal).
Les exposants ne reprenant pas leurs déchets feront l’objet d’un PV et
seront poursuivit.

Le comité organisateur est seul juge au sujet de l’organisation de la brocante et se réserve le droit
d’accepter, de refuser et de désigner les emplacements afin de veiller au bon déroulement de la
manifestation. Le comité usera de tous les moyens mis à sa disposition pour faire respecter l’ordre
et le règlement.

La route où se déroule la brocante ne sera fermée à la circulation qu’à partir de 6h00 du matin,
inutile de se présenter plus tôt.
Impératif : Dans tous les cas, un passage d’une largeur de 3m doit être libre sur
toute la longueur de la route pour permettre, le cas échéant, le passage des véhicules
d’intervention d’urgence.

Ceci est une brocante, donc, INTERDICTION d’exposer des articles neufs,
vêtements, maroquinerie, articles promotionnels etc.

La collaboration entre le comité Saint Martin et les exposants contribuera au bon déroulement de la
brocante et permettra à celle-ci de rester une des plus agréable brocante pour le plus grand plaisir de tous.
Un dernier renseignement ? GSM 0478/51 34 35

Pour le comité Saint Martin

François Genot
Retourner au contenu